Menu | Contenu |

Brèves n°6

Contenu de la page : Brèves n°6

Vous trouverez dans cette brève, des informations sur la complémentaire santé solidaire, sur les contrats de professionnalisation, sur les mails frauduleux, l’application mobile Impots.gouv…

Complémentaire santé solidaire à partir du 1er avril 2021

Soins dentaires, optiques, aides auditives, dispositifs médicaux… À partir du 1er avril 2021, le montant du plafond de ressources de la protection complémentaire de santé solidaire est fixé à :

- > 9 041 € par an pour une personne seule (sans participation financière)
- > 12 205 € par an pour une personne seule (avec participation financière)

La participation financière des assurés est fonction de l’âge :

8 euros par mois pour les 29 ans et moins 14 euros pour les 30 à 49 ans 21 euros pour les 50 à 59 ans 25 euros pour les 60 à 69 ans 30 euros pour les 70 ans et plus

L’Assurance maladie propose en ligne un simulateur permettant si on a droit à Complémentaire santé solidaire. En cas de réponse positive, pour toute demande, il est nécessaire de choisir un organisme gestionnaire (caisse d’Assurance maladie, mutuelle…).

APL en temps réel : un abattement pour les contrats de professionnalisation ?

Vous êtes étudiant en contrat de professionnalisation et vos aides ont baissé depuis le mois de janvier ? Avec l’entrée en vigueur de la réforme des APL en temps réel, un nouveau mode de calcul des allocations a été mis en place. Les étudiants et les apprentis bénéficient aujourd’hui d’un dispositif leur permettant d’éviter une baisse des aides au logement. En revanche, il n’existait pas de mesures de maintien pour les jeunes en contrat de professionnalisation. À partir de septembre 2021, les contrats de professionnalisation bénéficieront d’un abattement sur leurs revenus pour limiter la baisse des aides.

Vous êtes concerné si vous remplissez les conditions suivantes : • vous étiez en contrat de professionnalisation en décembre 2020 et vous l’êtes toujours ; • et vous avez connu une baisse de votre aide au logement depuis janvier.

L’abattement sur vos revenus prendra effet à compter de septembre 2021, en revanche dès le mois de mai, le montant de l’aide versé sera aligné sur celui de décembre 2020.

Vous recevrez en mai un rappel de votre aide au logement, avec effet rétroactif depuis janvier.

Attention aux mails frauduleux semblant provenir de Service-Public.fr ! Vous avez reçu un mail qui utilise le logo de Service-Public.fr et qui vous alerte sur une nouvelle version de la carte vitale ? Ce courriel vous invite à cliquer sur une page et à renseigner vos données personnelles pour obtenir votre nouvelle carte vitale ?

Soyez vigilant, ces mails n’émanent pas de Service-Public.fr et il ne faut en aucun cas y donner suite.

Comment reconnaître un mail frauduleux ?

Ces mails, souvent alarmistes, usurpent le nom et le logo de Service-Public.fr. Ils vous incitent à livrer des données personnelles (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte vitale). Ces données seront ensuite récupérées pour effectuer des achats ou des opérations bancaires. Par exemple, ils peuvent proposer un service en ligne payant de mise à jour de la carte vitale. En vérité, la mise à jour peut se faire gratuitement dans la plupart des pharmacies et sur les bornes dans les points d’accueil de l’Assurance maladie.

D’une manière générale, prenez garde lorsque vous recevez un mail vous invitant à remplir un formulaire afin de changer de carte vitale où l’expéditeur :

• vous demande de l’argent ou propose de vous rembourser une somme d’argent ;

• cherche à recueillir des informations personnelles (coordonnées bancaires, état-civil…).

Il ne faut pas répondre au mail ni cliquer sur le lien contenu dans le message mais détruire le message.

Si vous avez déjà répondu à un message frauduleux en donnant vos coordonnées bancaires, vous devez avant tout faire opposition auprès de votre banque.

Application mobile Impots.gouv : quelles sont les nouveautés ?

Afin, de mieux répondre aux besoins des usagers, une nouvelle version de l’application mobile Impots.gouv vient d’être mise à jour.

Elle apporte de nouvelles fonctionnalités, un nouvel écran d’accueil, de nouvelles icônes et une organisation des dossiers. Quelles sont les nouveautés ?

Avec l’application, vous pouvez : • consulter vos documents : déclarations de revenus, avis d’impôt sur le revenu, de taxe d’habitation, de taxe foncière ; • payer vos impôts ; • accéder à l’historique de vos derniers paiements effectués en ligne ; • mettre à jour votre profil : courriel, numéros de téléphones, mot de passe, options de dématérialisation.

Aucun livret d’épargne en doublon ne sera autorisé à partir 2024

Détenir 2 livrets d’épargne populaire, 2 livrets de développement durable et solidaire… est interdit par loi.

Ces dispositions pour lutter contre l’ouverture de compte en doublon s’appliqueront à compter du 1er janvier 2024.

Quels sont les livrets concernés ? • livret d’épargne populaire (LEP) ; • livret de développement durable et solidaire (LDDS) ; • plan épargne logement (PEL) ; • comptes épargne logement (CEL). • Livret jeune.

À noter : Un seul livret jeune est autorisé par personne. Il est possible de le cumuler avec un livret A, un livret d’épargne populaire (LEP) ou un livret de développement durable et solidaire (LDDS).

Trouvez une mission de bénévolat avec la plateforme jeveuxaider.gouv.fr

En cette période de crise sanitaire du Covid-19, vous souhaitez vous rendre utile, donner de votre temps pour aider les plus démunis et les plus vulnérables. Rejoignez la plateforme de mobilisation civique jeveuxaider.gouv.fr en lien avec les réseaux associatifs : elle vous permet d’aider les différentes structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) dans leurs missions.

Vous pouvez vous porter volontaire, à distance ou près de chez vous, pour : • participer à la distribution de produits de première nécessité (aliments, hygiène…) et des repas aux plus démunis ; • maintenir le lien avec des personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap, de pauvreté, de précarité ; • apporter un soutien aux enfants et jeunes, notamment dans les quartiers populaires, zones rurales et territoires fragiles.

Amendes pour abandon de déchets

L’abandon de déchets dans la rue, c’est 135 € d’amende à régler dans les 45 jours. Au-delà de ce délai, l’amende passe à 375 €.

retour en haut de page


t autres infos


Blason de la villeMairie De Barbentane
Le Cours Jean Baptiste Rey
13570 BARBENTANE
Tél : 04 90 90 85 85
Fax : 04 90 95 50 18
Contacter le service Communication

Exprimez-vous sur nos forums